December 12, 2017

Voiçi donc la petite histoire d’un Gt turbo ph1 de 1987 acheté 1200€ en lot avec une R8 Major à un copain en 2004…

La R8 avait finalement était revendue rapidement 1000€ car pas assez de place !

Pas de rouille mais beaucoup de coups sur la carrosserie et énormément de bricolage divers dont un pot d’échappement de 205 Gti qui tenait avec du fil de fer…

 

Une grosse révision s’impose !


Pour la carrosserie, on je gagne du temps à remplacer les portes par des modèles provenant d’une Five et kit carrosserie de ph2 (plus à la mode à l’époque)

Préparation de la carrosserie dans la terre battue s’il vous plait…

La caisse est mise en apprêt puis en entièrement ponçée à l’eau pour peindre tous les intérieurs dans le jardin…

Finalement la peinture finale se fera dans une véritable cabine de peinture louée pour l’occasion…


La couleur finale est le bleu “Grand Pavoi” KMH des Saxo Vts

Même punition pour les éléments


Une fois bien sec, on peux charger le coffre du break puis la remorque…

Bon, le problème est que dans le Poitou il ne pleut jamais beaucoup mais trés souvent et que mon petit coin bricolage de l’époque est au fond du jardin et on doit passer par une légère pente de terre et d’herbe !

Résultat pour ressortir la remorque avec une propulsion, c’est du sport !…

La seul solution est que mon fidèle acolyte “Le Yo” va jouer au dépanneur…
Avec une barre de remorquage entre les deux autos et finalement on aura réussit à s’en sortir…
On va pouvoir attaquer le remontage à l’abri dans un petit local
Heureusement “le Yo” va encore être là pour m’aider énormément !!!

Ca avance bien mais il faut savoir que nous sommes le dernier week end avril 2005 et le week end d’après l’auto est inscrite au rassemblement à La Châtre pour fêter les 20 ans du Gt !…

C’est donc tous les soirs de la semaine à la débauche que le remontage va s’effectuer…

Le remontage avance…
Remontage des vitres teintées en bleu (tuning de l’époque)
Tous les organes autour du moteur sont prêt à prendre place dans le compartiment !

C’est quand même trés pratique ce système de berceau !

Mise en eau, huile et redemarrage…

Il est vrai qu’il y a  le léger tuning de l’époque avec les jantes OZ en 15 avec un léger rabaissement, clignotant blanc, ouverture des pare choc avec grille, suppression des barillets de porte…
L’auto sera finalement prête juste à temps et pourra participer aux 20 ans du Gt Turbo organisé par le club les 7 & 8 mai 2005 !!!
A croire que refaire des Turbo serai plus simple !
Rallye touristique le lendemain…

Le mois suivant en juin 2005, participation à Auto Rétro Sport à la Châtre également mais avec ouverture de la ligne droite sur la départementale…

Pour cette occasion, pneus slick de Formule Renault montés sur les jantes d’origine en 13 pouces, location d’un plateau pour le week end attelé derrière la 21 turbo, coffre chargé et c’est parti !

Installation sur place avec les autres membres du Club AGC86 !
Premiers tours de circuit avec ce Gt et très bon ressenti à son volant pour un début avec du potentiel…
Il y aura un seul incident: pneu slick d’occasion un peu trop vieux…

Finalement la légende des problèmes de turbo !

Réfection du turbo by “Le Yo” !
La passion du circuit s’était déjà crée quelques années auparavant avec une Alpine V6 Turbo (Pas trés fiable mais surtout compliquée à y mettre les mains car pas de place…)

Ca se termine toujours avec une durite d’eau qui explose ! D’où le surnom de cette auto “La durite”…

Bref le Gt est donc arrivé pour ne plus utiliser “la durite” sur circuit…

Investissement dans un plateau et direction circuit de Mérignac (33) en début d’année 2006 avec la grosse équipe de bras cassés, euh non l’équipe de Micheeeeel qui bricolent !!!

 

Cette fois le turbo souffle bien mais quelques problèmes de surchauffe arrive…

Finalement la fuite d’eau provient bien du bloc !!! Et oui le bloc moteur en fonte vient de fissurer…

Même pas peur, direction le Norauto d’à côté pour acheter de la patte à froid pour réparer et avec 5 litres d’eau par session de 15 min, on pourra finir la journée…

de retour à la maison, analyse du problème !

Même un réglage by “Le Yo” n’y changeront rien…

Dépose obligatoire de la mécanique complète…

Un peu de mayonnaise !

Remplacement du bloc moteur, kit chemise piston neuf, tous les joints moteur neuf, très grosse révision mais d’origine par manque de budget…

Mise en place de la caisse dans la terre battue !

On en profite pour passer quelques durites d’eau en silicone, également durite de suralimentation et installation d’un récupérateur d’huile !

Boîtier d’allumage de R11 turbo Gr°A Re037, carburateur préparé, échangeur cerclé pour ne pas s’ouvrir avec les 0.9 bars de pression de turbo et boîte de vitesse de R1 turbo (plus courte)…

Modification de la casquette de tableau bord façon “Clio 16s” avec 3 manos de rajouter pour la pression et température d’huile ainsi que la pression de turbo…

En fait, c’est une 2ème casquette coupée en deux puis soudée à celle d’origine pour la rallonger !

Et finalement on profite de la promo “feu Vert” avec un baquet acheté, le 2ème offert…

je pousse le vis à peindre le derrière des coque couleur caisse et finalement plus de banquette vu que ce Gt turbo va être consacré de plus en plus au circuit !

Enfin prête, rodage moteur effectué !

Direction le circuit de la Châtre pour une sortie organisée par le Castel Racing…

Puis montage de combinés filetés à l’avant en bilstein et à l’arrière bilstein sur silent bloc !

Sauf que pour récupérer les coupelle de ph2, c’est grippé !

Donc découpe, soudure d’écrous neufs…

Et enfin montage avec étriers de frein de Renault 25 (piston plus gros) pour 20€ en casse !

Plaquettes Ferrodo DS 3000 et disques OMP rainurés/percés pour l’avant…

Août 2007, direction le circuit du Val de Vienne (Vigeant) avec le mécano “le Yo” qui a sorti son AO !

Nouveaux pneus R888 de chez Toyo !

Semi-slick dont tout le monde parle…

C’est vrai que la motricité est devenu impressionnante mais il faut dire que j’ai monté les combinés/filtés aussi.

C’est également les premiers tours de roues sur circuit de Marmotte lors de la session féminine en début d’après midi…

 

Que de souvenirs car déjà là, aucune fille ne lui résistait !

Trés bonne journée avec ce Gt qui devient de plus en plus efficace malgré des pneus qui ne tiennent pas le choc…

Mort à l’avant et à mi-usure derrière pour 150km de circuit !

On ne doit pas avoir le même rythme que ceux qui en disent que du bien…

Autre soucis, le turbo ne soufflait plus aussi bien vers la fin… Et cette fumée nous inquiète !

Finalement, après contrôle le turbo à effectivement pris du jeu…

Arrivée à la maison une bonne révision s’impose pour le turbo !

Je crois qu’il est plus malade que prévu !…
Comme les vis ne sont pas grippées, re-démontage de la mécanique…
Réfection du turbo by “Le Yo” avec des pièces de R19 turbo diesel, mélange de carter d’admission et d’échappement de plusieurs turbo provenant de plusieurs carton, kit bague neuf, équilibrage et c’est reparti…

Pendant que le sorcier des Turbo “Le Yo” s’amuse !

Mise en place du nouveau collecteur 4 en 1 en inox de FBI motors…

Ca ne sert à rien de monter un turbo plus gros si les gaz ne peuvent pas s’échapper comme il faut !

Mais également donw pipe bi-tube et pour le fun ligne latérale libre, le tout en inox…
C’est différent…
Turbo en place avec sa donw pipe bi-tube…

Autre problème non prévu, l’écran thermique ne loge plus avec ce nouveau collecteur !!!

Obligé de trouver un démarreur plus petit en diamètre (modèle démultiplié de Laguna) et fabriquer une tôle par chaleur…

Découpe d’un morceau de tôle dans une aile…
Et on lui donne la forme souhaitée…
Tout est en place, bruit trés sympathique…

Un copain qui court en rallye sur Gt Gr°N glace ses plaquettes Carbone Lorraine sur ses disques plein, donc je les récupère, déglaçage sur le ciment et les mes disques rainurés/percés font le reste…

Petit passage au PowerDyn pour confirmer le gain de couple et de puissance

On repart au Vigeant pour une sortie en novembre 2007

Evidement sous la pluie en slick, c’est impossible (nouveau problème, prévoir des pneus pluie pour cette belle région du Poitou)

Finalement la pluie cessera en fin de matinée nous laissant de quoi s’amuser l’après midi…

Bonne journée à nouveau avec une évolution des performance mais la motricité est devenu inexistante avec l’augmentation de la puissance !

Petite réflexion car augmenter la puissance ne sert à rien si ça ne passe pas au sol… Le freinage devient limite à force de freiner de plus en plus tard et l’auto se déforme dans les virages…

Par contre, tout en restant trés proche de l’origine (finalement en train roulant, il n’y a que les combinés/filtés, tout le reste et stock…), on s’aperçoit qu’il y a un réel potentiel au vu du nombres de véhicules qui ont du mal à suivre…

J’ai donc trouvé un véritable arceau “Devil Coupe” de l’époque

C’est décider, le Gt est une bonne base pas cher en entretien facile à modifier donc a l’attaque du démontage !!!

Oups, un peu de rouille !…

On m’a toujours dit que le pire ennemis du pilote, c’est le POIDS !!!

Et avec les 36kg de l’arceau, il va falloir les récupérer ailleurs…

Donc le démontage continu…

Tout ce goudron en moins, c’est déjà 5 kilos de gagné…

Maintenant qu’il y a une ligne latérale, plus besoin du décrochement dans le pare choc arrière !

Et finalement, ayant la maîtrise de la dépose de la mécanique sur ce Gt, c’est reparti…

Montage à blanc de l’arceau pour repérer ou vont se fixer les platines

Une fois tracé au sol, réalisation de platine sur mesure…

C’est le Chef soudure Anectande qui est à la réalisation…

Montage à blanc de l’arceau à nouveau pour pouvoir percer les trous de fixation…

Coup de colère, Anectande décide de s’attaquer aux longerons avant et coupelles selon le cahier des charges Renault Sport pour les renforts de caisse Gr°N…

Et Anectande soude…

Sans oublié la baie de pare brise qui commençait à avoir des petits trous

Ponçage complet de l’intérieur et compartiment moteur…

Mise en place dans le garage (en guise de cabine pour l’occasion)

Application d’un wash primer pour isoler la tôle à nue et les soudure, puis mise an apprêt…

Et peinture gris métallisé vernis

Le bleu étant conservé

Un peu de ménage dans le faisceau électrique du tableau de bord pour ne conserver que l’essentiel !

Puis montage définitif de l’arceau

Nouveaux sièges baquets, en provenance de Norauto cette fois ! Toujours la même promo, un acheté le deuxième offert…

Il faut quand même passer un peu de temps pour adapter la fixation

Pour mieux repartir le poids, la batterie va migrer dans un bac avec fixation maison, derrière le siège passager

Maintenant il faut réaliser des panneaux de porte le plus léger possible avec du plexiglass provenant d’un magasin de bricolage…

On trace l’emplacement de la futur poignée de porte intérieur qui vient d’une R19, puis réflexion sur sa fixation…

Je peux maintenant m’attaquer aux intérieur de porte car en bleu, maintenant ça choque quand les portes sont fermée…

Camouflage de l’extérieur, ponçage, dégraissage des intérieurs

Puis peinture en gris également des tous les intérieurs de portes, hayon et capot moteur.

Une fois les portes remontées, la fixation du premier panneau de porte se passera très mal au moment de fixer les derniers rivets pop !!!!!!!!

Il faut donc recommencer dans une matière moins rigide genre polycarbonate !

Petite astuce, ils ont été peint par l’intérieur pour éviter les rayures et c’est la transparence du plastique qui donne l’aspect brillant… technique employée pour peindre les carrosseries de modèles réduits.

Préparation et collage d’un pare brise neuf !

Mise en place de goujons pour fixer les roues et pouvoir monter des cales !

Vous aurez notés les disques d’origine derrière !!!

Bref, montage du coupe circuit dans la boîte à gant

Le problème de surplus de poids avec l’arceau me hante !

Donc remplacement des vitres par du Macrolon…

J’ai trouvé des caches phares en fibre et des écopes de frein…

Et puis finalement commande chez Mc racing d’un capot polyester et d’un pare choc fibre F2000 avec les écopes intégrées

Il y aura également le lot de jantes qui passera par la case peinture…

Les supports moteur seront remplacés par des modèles Gr°N un peu plus dur

Modification du récupérateur d’huile avec un recyclage dans le carter moteur “made in Le yo” !!!

Ca évite de remplir trop rapidement le récupérateur d’huile quand le moteur est constamment à haut régime…

Le moteur peut regagner sa place avec une nouvelle modif au niveau des triangles… et oui ceux bien ceux d’origine mais monté sur silent bloc rigide usinés avec un léger décalage pour gagner un peu de chasse !

La barre anti-roulis provient quand à elle d’une Renault express (plus grosse en diamètre) également montée sur silent bloc dur…

Le radiateur d’huile séparé provient d’une r5 Alpine Turbo fixé au berceau sous l’échangeur une fois en place et ne gène pas le radiateur d’eau…

On ne rigole pas ! le chario est sur des rail en bois car dans la terre humide poitevine, c’est pas facile pour rouler…

Le Yo se gratte la tête et me dit qu’il faut absolument maintenir une température d’échangeur d’air basse !?! Il faut toujours de l’air frais dans le turbo même par beau temps… On ne gagne pas de cv supplémentaire mais au moins on en perdra pas par forte température extérieur…

En fait il m’installe un système d’injection d’eau sur l’échangeur, debrayable sur le bouton de dégivrage !!!

Ce bouton servira d’interrupteur pour que le dispositif soit opérationnel… mais il ne s’arrête pas là car c’est relié sur une sonde placée sur une durite de suralimentation réglable… Dès que cette sonde détectera une pression de 0.7 bars, cela déclenchera la pompe de lave glace qui vaporisera de l’eau fraîche sur l’échangeur pour baisser la température !…

Mais ou va t-il chercher tout ça ???

Les tuyaux de lave glace sont rallongés, raccordés avec un clapet anti-retour d’aquarium pour finir avec 2 arroseurs de jardinière !!!

Montage des nouvelles pièces polyester fraîchement peinte

Marmotte en pleine séance peinture des pattes de fixation inférieure du pc av

Et la petite bête sur ses roues !

Les caches phares seront peint en blanc avec les sponsors façon “Coupe”

L’auto est donc terminée juste à temps pour un week end à la Châtre pour le Auto Rétro Sport 2008 avec les Micheeeeels…

Arrivés le vendredi soir, mise en place du campement

Le réveil sera difficile pour certain…

Bonne journée de roulage sans soucis

C’est donc un très bon week end qui se termine avec un Gt qui marche encore plus fort et devient encore plus agile… la voiture est devenu méconnaissable !

Vite, prochaine sortie au Vigeant en août 2008 !

Sauf qu’un Gt turbo gris nous a rejoint !

Rappelez vous l’année précédente, Marmotte avait testé le circuit lors d’une session féminine… Cette fois elle est inscrite avec mon Gt de tous les jours (100% d’origine)

2 Gt à s’occuper, 8 slicks, donc pleins de Micheeeeels qui mécanique…

Quelques tours pour monter les trajectoires à Marmotte !

Mais elle comprendra très vite toute seule comment fonctionne une soufflette

Le gt bleu quand à lui marche vraiment de mieux en mieux

L’auto va donc bien mais pas moyen de trouver de la motricité sur la roue intérieure… Résultat beaucoup de sur-régime et en plus perte de la courroie d’accessoires ! La surchauffe sera fatale avec une fumée blanche derrière en arrivant au stand…

Rien de méchant mais un début de joint de culasse !

Epreuve et rectif de la culasse, nouveau joint et goujons renforcés…

Pendant que la mécanique est sortie, coup de colère et petite commande directement en Angleterre…

Différentiel type torsen Quaife car aucun entretien par rapport à un vrai auto-bloquant

Kit réfection de boîte (synchros, roulements, etc…)

La couronne sera soudée sur le différentiel puis la tension réglée !

Dans quel sens ça va ?

Carter repeints…

Montage d’un embrayage de Clio williams pour supporter le nouveau couple qui va arriver !

Car en fait un nouveau turbo vient d’arriver directement des Etats Unis !

C’est un Garrett Gt25RS (prévu pour Nissan 200SX) sur roulement à billes et butée 360°…

Le Yo est obligé de le démonter pour pouvoir l’adapter mais surtout le corp d’échappement part chez FBI pour me faire sur mesure la nouvelle donw pipe

 

Comparons avec l’ancien !

Ce turbo plus permettra surtout de gagner des cv facilement sans avoir à augmenter la pression de turbo…

Encore un très beau travail de chez FBI motors

Bobbbb !!!! le bricoleur…

Nouveaux disques de frein K-tec racing traités cat les rainurés/percés OMP ont fissurés entre chaque perçage…

Nouvelle modif avec déplacement du bocal de liquide de refroidissement vers la baie de pare brise

Un peu de découpe !

La tôle grise sert de cloison pour le nouveau filtre à air prenant l’ancienne place du bocal de liquide de refroidissement !

Le but étant de forcer l’air frais à rentrer dans le filtre.

Donc un peu de patiente et nouvelle astuce avec la découpe des lettres “elf” dans le cache phare avec une grille noir derrière…

Nouveau mano de pression pour le gros turbo… Et un robinet pour régler la pression depuis l’habitacle…

Marmotte ayant pris goût au circuit, le père noël lui apportera une petite Clio 16s Gr°N

Week end à la châtre pour le Auto Rétro Sport 2009 avec les 2 autos !

On aura pas de photos des autos, piste humide…

Début difficile avec la Clio 16s Gr°N un peu “molle en puissance” sur un petit circuit contrairement à un moteur turbo !

 

Et sinon le Gt devient violent avec les dernières modifs et le gros turbo à tel point qu’une chemise fissurera !…

Du coup pour la sortie avec le club alpine en août 2009 au Vigeant, ça se fera avec uniquement la Clio 16s pour Marmotte.

Il faut refaire un moteur pour le Gt, ça me laissera plus de temps pour mieux m’occuper de la Clio 16s de Marmotte

Journée très chaude pour tout le monde !

Et dire que Marmotte bougonne car elle se plaint qu’elle n’avance pas…

Du coup, le moteur du Gt sera celui refait à neuf prévu pour le Gt gris de route.

Manque de budget oblige, on reste toujours sur ce 1400cc à carbu, on lui greffera au moins un arbre à cames maxi Gr°N pour conserver les soupapes et ressorts d’origine… seulement un alignement des conduits au niveau des soupapes et finalement un echangeur d’air en alu et plus gros en volume…

Une sortie à la Châtre en avril 2010 prouvera qu’elle devient méchante mais les pneus slick en 13 pouces n’arrivent plus du tout à supporter le couple.

Du coup, passage en 15 pouces avec des jantes tôles de clio cup et finalement une petite déco façon “Coupe” de l’époque !!!

Rendez-vous au Vigeant en août 2010 avec le Gt bien sur mais aussi la Clio 16s de Marmotte…

Le matin sous la pluie alors que c’est barbeuc à midi !!!

La piste séchera gentillement l’après midi et là le chrono commence à parler avec 2.04.37 en meilleur tour…

J’avais déjà gagné 5 sec avec le différentiel Quaife mais maintenant c’est encore 5 sec de mieux avec les pneus en 15 pouces…

Sortie sur un nouveau circuit pour moi: Lurcy Levy en decembre 2012

Les sorties circuits continuent à raison de 2 à 3 par an.

En 2013, mon temps de référence au Val de Vienne (Vigeant) est tombé 1.57.95 avec vouloir jouer avec les Clio 3 Cup !…

Comme quoi avec un train arrière d’origine (surtout pas de grosses barres Renault Sport comme on me disait de mettre), pas d’injection non plus (carbu modifié et réglé aux petits oignons par Alisme, pas de kit Gr°A non plus), pas de piston forgé ou quoi que se soit… seulement des petites astuces…

Pourtant ce moteur sort 182cv et surtout la caisse pèse 740 kg !

Le rapport poids/puissance et donc loin d’être ridicule, du coup on peux freiner très tard et on use moins… il y a donc encore énormément de potentiel quand on voit toutes les pièces en tôle encore présente et même ce gros tableau de bord d’origine…

2 sièges baquets Sparco Pro 2000 d’occasion

Tous les boutons d’origine ont été repris pour des nouvelles fonctions… ventilateur de radiateur, injection d’eau sur l’échangeur, pompe à essence…

Ampèremètre pour savoir si la courroie d’accessoire est toujours en place

Analyseur de gaz raccordé sur une sonde lambda…

Une direction assistée à finalement été mise en place car avec les slick en 225/580/15 à l’avant ça commençait à devenir compliquer pour tourner…

Du coup c’est une pompe électrique de saxo avec un bocal de clio 1.9 diesel pour finir sur une crémaillère de Clio williams !

Voilà donc 10 ans de péripéties en Gt turbo en partant de pas grand chose mais surtout qui n’a même pas coûté 5000€ au final et pourtant qui surprend encore beaucoup de monde !…

Mais je voulais surtout montrer que cette auto à été montée entre copains et que le Garage PSD n’existait même pas…

 

Merci encore à tous les Micheeeeels ayant participés au projet !!!

Le pare choc arrière d’origine est reculé de 2 cm pour pouvoir passer les jantes de Clio coupe en 15 pouces

Malgré plusieurs tentative Marmotte n’arrive pas à la conduire car cette auto est devenu un peu violente même si mes passagers ne s’en rendent pas trop compte car je la connais quand même depuis plus de 10 ans maintenant…

En tout cas nous avons vendu la Clio 16s Gr°N car Marmotte se plaignait d’un moteur trop creux…

Résultat on est tombé sur une véritable Clio Rs ph1 avec son capot alu…

Sauf qu’elle était dans un rail de sécurité, donc un peu de boulot en persepective !

Première sortie au Vigeant en novembre 2012 avec cette nouvelle clio Rs pour Marmotte ici

Sortie au circuit De Lurcy Levy en décembre 2012 avec le SPAC 58

Le Gt fait tellement parler de lui, que en 2013 des journalistes veulent faire un article sur elle

C’est une chose qui fait vraiment plaisir !

Sortie avec le Club IT5 à la Châtre pour leur rassemblement R5 Turbo en octobre 2013 ici.

Quelques autre sorties en images:

Souvent au Vigeant novembre 2014

et Mars 2015

C’est tout naturellement que ce petit Gt fêtera les 30 ans à la Châtre avec le club  le 09/05/2015 !!! (photos des 30 ans ici)

Ca fait donc déjà 10 ans que ce petit GT “bricolé” sans trop de sérieux roule sur les circuits…

Val de Vienne en mars 2015 sans soucis pour une fois !!!!!!!! Comme quoi il aura fallu presque 10 ans pour amener de l’efficacité et de la fiabilité…

Par contre en août, c’est le ventilateur (made in China) qui fond au niveau de l’axe (pas de roulement) et les pales ont donc frottées pour finalement percer le radiateur à 7 endroits différents…

Je ne comprenais pas les surchauffes donc obligé de lâcher au bout de 10-12 minutes à chaque cessions…

On peux quand voir que le Gt avance correctement à bord d’une Clio 3 Cup !

(Dommage d’être obligé de lâcher à cause de la surchauffe…)

Vidéo au Val de Vienne août 2015

Quelques petites évolutions à nouveau:

A l’avant, carrossage à -2.5°

Etriers de frein  Brembo 4 pistons de 406 Coupé V6

Disques de Clio Rs1 Brembo Max

Plaquettes Carbone Lorraine Rc6

A l’arrière, étriers de Clio Rs1

Disques rainurés/percés OMP

Plaquettes CL Rc6

Fusées de Dacia sur train d’origine avec cales pentées de -1°

Radiateur en alu complet en 60mm d’épaisseur et maintenant véritable ventilateur Spal haut débit…

On est loin des Clio Cup !!!

Remplacement des supports moteur par des Vibra-technics semi-rigide car les Gr°N ont fini par couper et la coiffe de carbu en plastique touchait au capot…

Ayant besoin de mon volant d’origine pour un autre Gt, j’ai enfin fini par prendre un vrai volant (encore que c’est un volant à 49€)…

Dommage c’était trop bon de doubler les autres avec mon volant en plastique et mes gants de chez Brico Dépôt !!!!

 

L’hiver arrive et la grosse révision se fera du côté carrosserie…

Pour cette 11 ème année de circuit, le moteur ne subira pas d’évolution mais coup de colère sur le poids !…

Le kit carrosserie commençait à fatiguer sérieusement et je n’arrivait plus le faire tenir correctement…

Ayant mis quelques pièces polyester de côté depuis quelques temps…

les ailes avants vont donc passer complètement en fibre

J’en profite pour élargir de 5 mm mes ailes arrières…

Des nouvelles extensions arrière plus légères et nouveaux bas de caisse seront noyés dans la carrosserie et donc collés…

Le hayon passe également en fibre ! j’ajuste mon ancienne vitre déjà en Macrolon…

Et puis les portes aussi passent en fibre !!!

Pas simple à installer tout seul mais avec un kit de réparation de porte de super 5 on y arrive… taraudage, vis tête fraisée…

Ca commence à prendre forme !

Et puis le pare choc arrière aussi ! Il passera en fibre légère…

Je supprime l’arrondie pour la sortie d’échappement d’origine

Modification des supports de chaque côtés et lissage des extension dans la carrosserie avec le moulage des bas de caisse…

Un peu de fibre pour supprimer l’arrondie

Ca fera un extracteur comme j’avais déjà fais sur l’ancien pare choc d’origine… je rallonge en plus la partie inférieure pour pouvoir le renforcer

Derniers réglages pour les nouvelles fixations !

Pendant que j’y suis, j’en profite pour remplacer le pare brise qui à pas mal d’impact et revoir un peu la baie de pare brise ! quelques points de soudure pour boucher la corrosion perforante…

Gros ponçage… et j’en profite aussi pour refaire les rayures sur le toit dût à une tonnelle tombée dessus il y a déjà plusieurs années…

Préparation et ponçage des nouveaux éléments en polyester !

Camouflage, dégraissage et enfin mise en apprêt !

C’est bien les petites voitures, on peux encore mettre des pièces derrière

Mise en apprêt gris clair !

Maintenant tout le kit carrosserie est noyé !…

Après c’est au tour des éléments de subir le même traitement

Mise en apprêt

Puis les intérieurs du hayon et des portes seront peint en gris métallisé comme l’intérieur de la voiture…

Maintenant, il va falloir poncer l’apprêt

Puis une fois complètement poncée et bien soufflée, direction la cabine de peinture pour être camouflée de nouveau

Et enfin sa robe bleu “Grand Pavois” de chez Citroën comme il y a 11 ans…

Une fois la voiture sortie de la cabine de peinture, mise en place des éléments puis camouflage des intérieurs des portes et hayon qui ont été peint en gris métal !…

Elle a retrouvée des couleurs

On va pouvoir coller le pare brise tout neuf !

Début du remontage…

découpe des vitres pour les mettre en place

Renfort en alu dans les nouvelles portes en fibre pour recevoir la poignée de porte de R19

Et enfin, elle retrouve son ancienne déco à quelques petits détails près !…

 

Mais 30kg de moins ni vu ni connu…

Et sortie circuit au Val de Vienne avec le club AGC86 le 13/03/2016

Vidéo embarquée le matin avec Clio V6 trophy et Clio 3 cup, cliquez ici…

 

Vidéo embarquée l’après midi avec le meilleur tour en 1.57.50…

 

L’auto va pas trop mal mais se couche toujours trop dans les long appuis…

Toujours le problème de roulis puis elle a du mal a trouver de la motricité en sortie de virage ! (pas assez de chasse)

 

Suite au démarreur qui a rendu l’âme ! (fondu), dépose de la mécanique car aucun accès possible avec le turbo trop gros…

Et même mécanique déposée, impossible de joindre le démarreur !!!

Obligé de déposer collecteur d’admission, collecteur d’échappement et turbo…

Le démarreur a eu chaud…

Maintenant que tout est démonté, coup de colère je refait enfin mon train avant comme je l’avais dans la tête depuis des années…

Car je n’avais jamais pris le temps d’y regarder vraiment…

 

Montage des triangles de Mégane Coupé 2.0l 16s pour avoir plus de chasse et un train avant plus large ! Au revoir les triangles d’origine…

Nouvelle barre stabilisatrice de Scénic en 25mm au lieu des 22mm d’express

Les triangles seront montés sur rotules qui seront même directement soudées dessus…

Essais de la nouvelle barre qui va être recoupée aux extrémitées

Les triangles seront renforcés par des plaques de chez Jett Auto Sport

Montage à blanc avec la barre recoupée en longueur

Des tubes tronçonnés dans une barre stab de Gt, soudés au triangles pour accueillir les rotules Unibal qui feront la jonction avec la barre de Scénic !…

Puis démontage pour tout repeindre en noir satiné avec un berceau cette fois-ci soudé pour être renforcé…

La mécanique quitte son berceau d’origine pour rejoindre celui d’une Clio 16s qui à été renforcé

les pièces juste repeinte sont assemblées définitivement !

Repose de la mécanique avec des cardans de williams cette fois-ci pour compenser les triangles de Mégane plus long…

Montage également de moyeux de Clio 16s afin d’avoir des roulements plus gros en diamètre qui devraient moins chauffer !

Remontage des collecteurs et turbo en isolant bien le démarreur ainsi que le collecteur d’admission…

Mise en place de l’ensemble dans l’auto !

Essais de ces modifs, le 16 juillet 2016 au Val de Vienne avec le club Nenette Racing!

Je m’ennuie un peu tout seul mais je trouverai finalement cette petite M3 pour s’amuser plusieurs fois ensemble…

Premières session sympa !

Auto encore plus facile en courbe et plus efficace en motricité en sortie de virages, exactement ce que je voulais…

 

Vidéo içi avec la M3 mais mon fil d’allumage va se déboîter de la tête d’allumeur…

Puis la 2ème session avec Romain en passager (donc pas de photo) mais une vidéo ici…

Même si il fait beaucoup trop chaud pour faire des temps c’est finalement mon propre record qui va quand même tomber…

Sorties à nouveau au Val de Vienne avec le Club AGC86:

en août cliquez ici:

en novembre cliquez ici:

Superbe sortie avec le club 100% piste sur le circuit Bugatti du Mans, cliquez ici:

 

Retrouver tout les reportages du garage sur le site PSD

Reportage

Alpine Gordini Club 86